Une folle tarte à la fraise

941637_10151916753357818_1936127047_n

Le week-end dernier j’étais à Marseille. Entre deux bains de soleil, j’en ai profité pour combiner ma passion pour les fraises avec un peu de pâtisserie. Objet du jour : une tarte 100% fraise ; je savais que je trouverai toujours un public prêt à gouter à ma tarte.

Il y a quelques temps déjà que j’ai découvert le blog Un déjeuner de Soleil. Ecrit par une franco italienne, j’ai testé quelques recettes qui se sont toujours révélées être excellentes. Quand j’ai vu celle de tarte aux fraises comme chez Hugo & Victor je vous laisse imaginer mon excitation ! Bon j’ai assez vite réalisé que dans ma micro cuisine parisienne, l’expérience ne serait peut être pas si drôle.
Continue reading

Chez Vincent

Comme je vous l’avais raconté précédemment, en rentrant de mon voyage en Asie je suis retournée à Marseille pendant un gros mois. Désespérée de ne plus connaître les bons endroits où sortir j’ai cherché tant et plus sur internet ce que je pourrais faire de sympathique. Et, bien que Marseille soit Capitale Européenne de la Culture en 2013, je dois bien avouer que trouver des lieux agréables en hiver, ouverts après 21h et en semaine ne tombe pas sous le sens!

Cet été j’avais entendu parler de chez Vincent, un petit restaurant tenu par Rose, une jeune Mama italienne de 86 ans. Et puis entre une chose et l’autre je n’y étais finalement pas allée. C’est désormais chose faite.

Fondée en 1936, cette institution du quartier de l’Opéra propose une bonne cuisine méditerranéenne, avec au menu de la soupe au pistou, des pizzas,des pieds paquets, des aubergines grillées… et je vous laisse imaginer le reste! Mon choix s’est porté sur les cannellonis, un peu lourd pour le soir mais excellents. Mes compagnons de tables ont choisi les pieds paquets et la pizza et ils avaient l’air ravi eux aussi.

Nous n’avons pas essayé les desserts…mais ils avaient l’air aussi traditionnels que bons.

Capture-d’écran-2013-03-17-à-13.58.26

Pour la petite histoire, Rose est venue nous voir à la fin du dîner pour nous demander si nous avions apprécié le repas. Nous avons répondu par l’affirmative bien évidemment, mais je me demande si elle nous laissait vraiment le choix…!

Pour finir, la décoration est en parfait accord avec la cuisine. Des tableaux d’artistes provençaux ornent les murs et vous vous sentez un peu comme un dimanche midi chez Mamie…

Infos Pratiques : 

25, rue Glandevès
13001 Marseille

04 91 33 96 78

Angelina, LE salon de thé parisien

Je relis les articles publiés jusque là et je me rend compte que je ne vous ai toujours pas parlé de mon coup de foudre (oui à ce stade là on en peut parler en ces termes) pour Angélina.

En arrivant à Paris, il me semble que c’est l’un des premiers salons de thé où je suis allée. Peut être est-ce pour cela qu’il garde une place à part dans ma To Do List parisienne. Quoi qu’il en soit, on ne peut dignement pas vivre ou être de passage à Paris sans y faire un petit détour.

Capture d’écran 2013-03-10 à 23.21.44

Angélina, c’est bien plus qu’un salon de thé. Il ne s’agit pas d’un de ces lieux branchouilles aussitôt découvert, aussitôt démodé. Ouvert depuis 1903, vous pourrez comprendre son succès à la queue pour avoir une table, quels que soit l’heure et le jour de la semaine.

La spécialité de la maison est avant tout un chocolat chaud, appelé  » l’Africain » . Très chocolaté, onctueux et servi avec un petit pot de crème chantilly maison il serait dommage de ne pas y goûter. Pour l’accompagner (oui parce qu’on ne va pas se contenter d’un chocolat à 2000 calories non mais oh!) j’ai jeté mon dévolu sur le Saint Honoré qui est à mon goût un des meilleurs de Paris (et j’en ai testé, croyez moi! ). Aussi beau que bon, la crème fouettée délicatement vanillée est très fine et les petits choux… Oh là là. Bon à part vous conseiller de courir vous délecter je ne peux guère faire mieux. Il y a tout plein de gâteaux, le millefeuille et les macarons sont excellents. Et pour un petit déjeuner, vous pouvez aussi y aller les yeux fermés parce que c’est tout aussi bon et copieux!

Saint Honoré

Pour être honnête je vais toujours au salon de thé Rue de Rivoli bien qu’il y ait 8 lieux différents dans Paris (et deux aussi à Lyon et Tokyo). Comme les petites mamies j’ai mes habitudes! Mon seul reproche sera pour la salle vraiment très grande et du coup un peu bruyante. Il y a une deuxième salle au fond plus calme ainsi qu’un premier étage un peu plus intime mais il est malheureusement impossible de choisir vu l’attente qu’il y a pour obtenir une place!

Pour toutes les infos et pour saliver voici leur site internet : http://bit.ly/angelina-salon-de-the

Et sinon, rendez-vous au 226 rue de Rivoli, Paris 1er.

 

 

Une rencontre avec Carry

Vous avez tant attendu cet article, le voilà! Non non je vous rassure je ne me suis pas volatilisée pendant tout ce temps, je n’ai pas été enlevée par des sioux au fin fond de l’Amérique non plus! Mais c’est vrai que ça commençait à faire long. On m’a même demandé demandé si j’avais décidé de tout arrêter, c’est dire!

Alors non, je n’ai pas tout abandonné, mais en revanche je suis bel et bien partie en voyage en Asie du Sud Est en sac à dos seule (oui, seule, et non je n’ai pas rejoins à chaque fois des amis comme certains ont essayé de me le faire avouer! ). Une expérience complètement dingue , dont je vous parlerai certainement un jour, mais pas aujourd’hui! Difficile en effet de raconter dans un article autant de péripéties, de rencontres et de découvertes. J’ai néanmoins quelques bons plans, notamment au Vietnam, alors je vais le rajouter à la liste des To Do.

En attendant, après une pause d’un petit mois  à Marseille le temps de trouver du travail, me voilà de retour à Paris, avec un nouveau job dans le digital.

Pendant ce mois marseillais, j’ai découvert plein de chouettes endroits dont je vais vous parler. Si vous saviez comme j’ai trouvé étrange d’être dans ma ville natale et ne plus connaître ces petits lieux qui donnent du peps au quotidien! Mais bon vous me connaissez, cela n’a pas duré bien longtemps et je suis très vite partie à la chasse aux lieux sympas!

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler du Carry Nation.
Pour découvrir ce lieu, j’ai d’abord vu des « Check In » sur Foursquare des copains marseillais puis j’ai un peu farfouillé et bien m’en a pris!

Carry Nation c’est un bar clandestin, ouvert depuis peu par un passionné de cocktails et d’histoire.2039253Le concept : vous vous inscrivez par mail, on valide votre réservation et on vous donne l’adresse avec le code secret qui vous permettra d’ouvrir la porte. La jour J, d’un pas un peu hésitant vous vous y rendez. De l’extérieur rien ne semble indiquer la présence d’un bar. Une boutique cependant, avec un digicode. Vous tapez la combinaison et pénétrez dans une petite pièce. Autour de vous, une armoire et quelques cadres en guise de décoration.Ouvrez la porte de l’armoire, traversez les manteaux, continuez dans ce petit couloir où il fait tout noir, et écartez le rideau, vous y êtes.

Vous voilà dans un vrai bar comme ceux que l’on pouvait trouver pendant la prohibition. Une fois installés, Guillaume, le patron vous apporte les cartes et vous propose de vous les expliquer. Vous voilà alors partis pour un voyage dans le temps. Vous apprendrez tout sur Carry Nation une noble dame qui luttait contre les bars à la hache, les différents types de cocktails, les modes (oui il y a eu des modes même pour les cocktails! ) bien souvent liées à l’histoire, aux tensions géopolitiques et aux embargos.

Dans une ambiance intime et cosy, Carry Nation est le lieu parfait en amoureux ou en petit comité. Si vous souhaitez y aller en fin de semaine, pensez à réserver très longtemps à l’avance ou à venir tard.

Pour réserver c’est par ici : http://www.carrynation.fr/ 

 

My little box suite et fin

Comme je vous le disais dans mon dernier post, j’étais très sceptique sur la nouvelle version « lifestyle » de My Little Box. C’est donc sans surprise que j’ai donc reçu celle de septembre, plus décevante que jamais.
Elle contenait donc des petits papiers, un joli carnet mais bien brandé Fiat 500 (on achèterai donc des goodies maintenant ???), un col Claudine amovible cette rigolo, voire utilisable pour une photo bien recherchée d’un blog de mode mais bon n’ayant pas vocation à faire de mon quotidien un défilé il est franchement immettable, une parité canette de coca et la cerise sur le gâteau , les deux produits
de beauté.
Pour revenir sur ce qui nous avait été très clairement expliqué, My Little box n’étant pas une box beauté nous devions recevoir seulement les deux produits cosmétiques préférés de l’équipe chaque mois.
Nous avons donc reçu un gloss Made In China et un crayon pour les yeux à 1€ digne de celui des boutiques glauques du métro parisien. Comment peut on passer de Lancôme , Clarins, YSL à ça ????

Bon je crois que vous savez tout sur cette box! Je me suis bien évidemment désabonnée mais je n’exclu pas de me réabonner si le tir est corrigé.
Une amie qui a travaillé chez eux m’a dit qu’ils ne s’attendaient pas du tout à ce mécontentement et vont tout faire pour remonter la pente! Je reste perplexe mais pourquoi pas !

Je vais faire ma petite étude sur les autres box disponibles du coup et vous dirai si j’ai trouvé chaussure à mon pied!
Allez pour finir sur une note positive, une petite photo d’une box qui apportait encore une petite dose de bonheur…

20121009-113125.jpg

20121009-113145.jpg

20121009-113208.jpg